screen_shot_2019_09_23_at_15.30.42.png
Saype - Beyond Walls Paris

Monde

Saype & SOS Méditerranée

  • #Painting
  • #Land art

Habitué aux fresques spectaculaires, l’artiste français pionnier du land art Saype est récemment revenu à Genève pour continuer son projet de création de la plus grande chaîne humaine au monde, en écho à sa démarche d'ouverture sociale.

“J'en rigole souvent avec mon équipe, mais à vrai dire, je me suis lancé dans un projet pharaonique certainement l’un des plus ambitieux jamais réalisé, sans réfléchir sur les différentes implications."

Le contact humain

Ce projet, intitulé “Beyond Walls”, a d'abord débuté à Paris en juin 2019 en soutien à SOS Méditerranée puis s’est poursuivi en Andorre avant de faire escale à Genève. Prochaine étape ? Berlin. L’objectif est propager cette œuvre cyclique dans plus de vingt pays d’ici trois à cinq ans.

"C’est énormément de travail de contact, de rendez-vous avec les politiques, les administrations et autre pour faire voyager mon projet. Je les contacte généralement en direct, ou par mon réseau. Pour les choix de villes, je choisis des villes qui font sens de différente manière. Soit d’un point de vue du passé, soit parce que j'ai envie de parler de villes ou de pays qui ne sont pas ou peu mis en lumière."

Saype et son équipe cherchent ainsi à exposer l’art dans les villes comme dans les campagnes pour toucher le plus grand nombre. Les œuvres s’inspirent toutes de photographies d’avant-bras d’hommes et de femmes, aux mains entrelacées, reproduisant le premier geste des sauveteurs en mer, lors de l’accueil d’un réfugié sur un bateau.

screen_shot_2019_09_24_at_16.02.57.png
Saype - Beyond Walls Andorre

Saype est fidèle à l’idée qu’il promeut depuis plusieurs années et continue de donner une dimension sociale à son travail ; il associe ainsi sa fresque parisienne au travail de l'ONG SOS Méditerranée, qui a secouru 29000 naufragés en mer depuis 2015, et continuera de mettre en valeur d'autres associations lors de certaines futures étapes du projet. En regard à son engagement, Saype explique :

“Je sais personnellement que j’aime à ce que l’art prenne place dans les débats intellectuels, et fasse bouger des lignes de la ‘vie réelle’. En land art, c’est ce que j’essaye de faire. Je pense d'ailleurs que ce projet évoque quelque chose d'encore plus universel que la migration. Il englobe réellement tous les sujets majeurs contemporains comme l’écologie, l’économie, etc…"

Aujourd’hui, Saype continue à travailler en land art ainsi qu’en atelier, basculant entre une démarche ouverte aux autres et impliquée dans les causes de société, et un travail plus introspectif. Son équipe prépare la quatrième étape du projet Beyond Walls à Berlin, pour l’anniversaire des trente ans de la chute du mur.

Ce qui donne espoir à Saype ?

“La vie. Je suis un amoureux de la vie."

Saype

Né en 1989, Saype vit et travaille actuellement à Moutier (Suisse).
Pionnier dans le domaine de la peinture sur herbe,…

SOS Méditerranée

SOS Méditerranée est une association indépendante qui a pour vocation de porter assistance à toute personne en détresse sur…