pejac_yin_yang_photo_extra.png
Pejac, Yin-Yang

Santander, Espagne

Pejac & Save The Med

  • #Painting
  • #Drawing

Créé d'après l'un des dessins les plus populaires de sa dernière exposition parisienne de 2018, Pejac agrandit l'échelle de son Yin-Yang et s'associe à Avant arte pour organiser une collecte de fonds au profit de l'ONG Save The Med, qui travaille à la sauvegarde des écosystèmes marins de la Méditerranée.

pejac_yin_yang.png
Pejac, Yin-Yang

Après Love Letter en décembre 2018, l'artiste espagnol travaille à nouveau le thème du réchauffement de la planète et du changement climatique. Il dépeint ici une figure humaine en la personne d'un homme inuit, pêchant à travers un trou de glace épaisse, évoquant l'adaptabilité humaine. Lorsque les polarités sont inversées, c'est sur un bloc de glace flottant que se dresse le même protagoniste, esseulé, rappelant la fragilité de cet environnement.

Une crise silencieuse

En proposant deux lectures à une même scène, Pejac réussit à illustrer la crise silencieuse à laquelle l'humanité et la nature sont confrontées, qu'il représente poétiquement dans les codes d'un symbole universel. Tel un négatif photographique, Yin-Yang est un dyptique positif et négatif qui capture la fragilité de nos modèles en perspective avec celle de leur environnement… Un message que l'ONG Save The Med s'efforce de faire passer dans ses actions : leurs équipes de scientifiques et bénévoles œuvrent quotidiennement à diminuer la pression des activités humaines sur le milieu marin des îles Baléares.

pejac_artist_page_image_1.jpg
Pejac, Yin-Yang

Convaincus que la croissance économique est non seulement compatible avec la protection de l’environnement, mais dépend de celle-ci, les programmes de Save The Med sont ancrés sur le terrain. Ils travaillent notamment à la création d'Aires Marines Protégées (AMP), comme celle d'El Toro, pour encadrer les secteurs de la pêche, de la plaisance et du tourisme sans les interdire ; à l'éducation et à la prévention des effets négatifs causés par la pollution par les plastiques produits localement sur les écosystèmes marins mais également à l'étude et à la protection des espèces vulnérables de la Méditerrannée.

Un diptyque solidaire innovant

Pour soutenir ces programmes, Pejac s'associe à la plateforme Avant Arte. Offrant systématiquement une partie des bénéfices de la vente de ses ses œuvres à une association, il reproduit ici l'exercice à la différence et sort du modèle traditionnel de la vente aux enchères de l'œuvre originale pour proposer 10 éditions limitées réhaussées à la main sur une série totale de 100 impressions.
Ces deux images présentées en diptyque innovent également par leur production : imprimées sous forme de photopolymères une couleur gage de grande qualité, chacune a été tirée à la main. Une technique fastidieuse, nécessitant un sens du détail exigeant.

Mises en vente le 2 juillet 2019, les dix tirages solidaires ont été épuisées en moins d'une journée, permettant le don de plus 28.500€ à l'ONG Save The Med. L'édition régulière des 90 exemplaires restants, signés et numérotés, ont également été intégralement vendus le lendemain sur le site de l'artiste … Il est cependant encore possible de découvrir les coulisses de cette création sur le site de Pejac, en attendant sa prochaine œuvre.

capture_d_e_cran_2019_07_10_a_14.02.51.png
Pejac, Yin-Yang

Pejac

Né à Santander en Espagne en 1977, Pejac s’est rapidement imposé comme une figure majeure du trompe l’oeil. Il aime jouer…

Save The Med

Save The Med est une ONG espagnole qui vise à préserver et à recréer la riche biodiversité de la mer Méditerranée en créant…