and_we_walk_faces.png
Aida Wilde - "And we walk faces"

Londres, Royaume-Uni

Aida Wilde & Help Refugees

  • #Poster
  • #Engraving
  • #Drawing

En août 2019, l’artiste Aida Wilde crée une série d’œuvres remarquable sur des billets de banque lors de l'exposition Cash is King II à la Saatchi Gallery’s Print & Originals de Londres. Les fonds ainsi générés ont été versés à l'ONG anglaise Help Refugees, qui s’engage et propose des aides humanitaires aux réfugiés du monde entier.

aida_wilde_choose_love_gold_100_iraqi_dinar.jpg
Aida Wilde

Les billets, choisis par les curateurs Olly Walker et Susan Hanson, sont issus d’Iraq, de la Somalie, du Soudan, de l’Érythrée et de la Syrie ; cinq pays qui ont connu le plus grand nombre de déplacements de populations réfugiées ces dernières années. La déformation des billets nécessitait un processus laborieux de mise en pâte pour obtenir une encre, aussi différentes techniques furent utilisées pour différentes coupures. “L'idée était d’imprimer sur des devises en utilisant des devises”, explique Wilde. Par la suite, elle s’efforce d’intégrer immédiatement les questions relatives aux droits de l’homme en utilisant non seulement le billet de banque, mais aussi ses connotations. «On m'a fourni un point de départ avec le motif CHOOSE LOVE [...] que j'ai utilisé sur certaines devises (le symbole a d'abord été sérigraphié et transféré à chaud avec une feuille d'or) pour mettre en valeur la campagne. J'ai donc travaillé dans cet esprit, en intégrant visuellement les moyens par lesquels les populations ont fui leur pays, sur des bateaux ou à pied ... ».

Choose Love

Le slogan "Choose Love" a été imaginé et offert par la designer anglaise Katharine Hamnett à Help Refugees, qui l'utilise pour ses campagnes depuis 2015. La juxtaposition d'une telle déclaration sur les dinars irakiens à l'image de Saddam Hussein n'était pas évidente pour Wilde, qui a trouvé difficile d'y ajouter un message d'amour, d'espoir et d'humanité.

“Il était intéressant de travailler avec les coupures irakiennes, car elles avaient une signification très personnelle pour moi. Ayant fuit l’Iran dans les années 80, principalement en raison de la guerre Iran / Iraq qui se déroulait à l’époque, ma famille et moi avons demandé l’asile au Royaume-Uni. Je ne pensais pas que travailler avec ces coupures m’affecterait autant, mais j’ai ressenti un traumatisme profondément caché qui a resurgi au cours de ce projet.”

paperdreams_syrian.png
Aida Wilde - Paper Dreams

Pourtant, un tel contraste ne se limite pas aux dinars irakiens, et fait plutôt partie de l’ensemble des œuvres. La discordance de l’argent est connue, dans sa représentation de la liberté et de l’indépendance, mais aussi des affaires et du capital. L’argent étant “spécial”, son utilisation quotidienne renforce chaque jour cette affirmation de richesse et de valeur. Le procédé artistique permet ici de démanteler de tels objets pour ainsi les remettre en question, et le défi de Wilde y ajoute une valeur culturelle. L’humanité ne doit pas être réduite à l’état de marchandise.

“La plupart [des coupures] étaient très belles dans leur conception, mais je ne pouvais pas m’empêcher de ressentir énormément de tristesse à cause de ce qu’elles représentaient — une passerelle pour s’échapper et acheter de la liberté. Les billets n'étaient plus en circulation, et à présent sans valeur, ce qui apporte une autre dimension à l’ensemble du concept de ce qui devait être créé.”

Wilde cherche ainsi à souligner la “fragilité et la redondance” de la monnaie, une denrée qui autrefois faisait loi, aujourd'hui dégradée.

Valoriser et sensibiliser

cl_cik_1.jpg
Aida Wilde

Par cette proposition artistique, Wilde retire toute prétention économique à la devise en créant par la même une valeur monétaire à son art, au profit d'un message engagé. Plus simplement, elle cherche à montrer que l’argent est sans doute fondamentalement inutile, mais paradoxalement plus nécessaire que jamais. En effet, Help Refugees finance 35 projets en Grèce, comme par exemple le recrutement de médecins, la gestion de canots de sauvetage, la création d’espaces sûrs pour les femmes et la transition des personnes les plus vulnérables vers des foyers appropriés. Les campagnes “Choose Love” ont ainsi notamment ouvert des magasins à New York et à Londres — pour lequel Banksy avait récemment fait don d’une œuvre à gagner. Le modèle de Help Refugees est très simple: ils recherchent les organisations locales les plus efficaces pour leur fournir des fonds, une aide matérielle ou des bénévoles. Ils travaillent actuellement de manière active en Bosnie, Croatie, France, Grèce, Italie, Serbie, au Royaume-Uni, Liban et en Turquie.

“La première chose qui me frappe, c’est l’aspect humanitaire de tout ça. L’altruisme, la gentillesse, la compassion, le temps pris et surtout l’amour, en particulier dans les périodes sombres comme celle-ci, où la plupart d'entre nous tendent à l'égocentrisme. Le simple fait que tant de bénévoles laissent leur vies et leurs problèmes de côté pour en aider d’autres, laissés seuls et sans défense … Dans un second temps, il y a évidemment un aspect vital à leur travail, comme le plaidoyer en faveur d’un changement politique, la collecte de fonds, l’assistance juridique, la nourriture, le logement, l’éducation ou encore fournir un soutien aux femmes et aux familles au sein même de l’organisation. À ce jour, ils ont aidé près d’un million de personnes … Ça mérite qu'on s'y arrête un instant et qu'on y pense.”

Bien que la majorité des œuvres d'Aida Wilde pour Cash is King II ait été vendues, quelques estampes de la sérigraphie "Check Original" restent disponibles à la vente par le biais des curateurs Susan Hansen et Olly Walker, pour lequel 50% des revenus générés iront à Help Refugees.

Retrouvez plus d'informations sur le projet et le travail d'Aida dans son ensemble sur son site internet.

Aida Wilde

Née en Iran et basée à Londres, Aida Wilde est une artiste visuelle et professeure. Travaillant principalement la sérigraphie…

Help Refugees

Help Refugees est une ONG basée au Royaume-Uni qui vise à fournir de l'aide humanitaire aux réfugiés du monde entier. Elle…